Street-Bob 2018, Trahison ou géniale évolution de Harley-Davidson ?

Vendredi j’étais convié à découvrir la gamme 2018 de chez Harley avec d’autres blogueurs et journalistes. Après un tour au Food-Truck, Manöel Bonn, le nouveau responsable marketing Harley France nous explique les changements radicaux effectués sur cette gamme 2018 allant des pneus, aux nouveaux châssis en passant par l’amortisseur central et une cure d’amaigrissement qui font passer le projet Rushmore pour un aimable restylage. La gamme a été resserrée et les Dyna disparaissent du catalogue en passant dans la gamme Softail. Pour ceux intéressés par les détails techniques de tous ces changement je vous invite à passer sur leur site ou étudier ce résumé en image.

La révolution Harley-Davidson

On se dirige vers le parking, où Manoël nous sort son super tableau excel de la mort pour nous dire sur quoi on roule, 1200 custom puis Street bob pour moi. Bon je ne sais pas pourquoi mais je sens que ce ne sera pas aussi lisse qu’une feuille excel ces changements 🙂

J’ai le droit en premier découvrir le face lift de la 1200 custom alors certes elle est très, jolie mais quand tu roules avec d’autres joyeux lurons qui ont de bécanes avec des moteurs de 107 ou 114 inchs c’est plutôt face palm à chaque accélération !
C’est une bonne petite moto, impeccable pour découvrir Harley mais ça reste bien sage et on ne sentira pas le grand souffle à son guidon.

Bon ayant fait ma bonne action je repense à ma mission d’éclairer les copains de France street bob qui se déchirent sur ce nouveau modèle en criant pour certains à la trahison et en signant un bon de commande après essai pour d’autres ! En fait cette gamme 2018 bien plus que les autres demande à être essayée avant d’être jugée car le bond en tenue de route et en motorisation n’est pas un simple message marketing mais une réalité tangible.

A la pause je laisse mes affaires sur le street bob qui est l’objectif de cette journée pour ma part et ce n’est pas Alice la chick on a Bike qui pourra me la piquer même si on a décidé fuck the planning. Une fois établi mon manque total de galanterie, j’enfourche le street bob 2018 et là en sortant de l’essai du 1200 je ne sais pas ou mettre mes pieds ni mes mains !

Ah oui ils n’ont pas fait semblant c’est un joli ape Hanger que voilà tout de noir et franchement bien plus joli que celui de l’ancien modèle. Les commandes aux pieds sont légèrement avancées mais rien de rédhibitoire pour ma part alors que je suis un adepte des commandes médianes.

Le son n’est pas étouffé comme sur certains modèles Harley d’origine et au bout de 1 km on trouve facilement ses marques sur cette moto. La selle très réussie cale parfaitement le pilote alors que sur la 1200 j’avais tendance à glisser. En revanche j’ai un doute sur son confort passé quelques centaines de bornes car elle n’est pas bien épaisse cette jolie brioche.

Moi qui ai le dos en lego je note une énorme amélioration de l’amortissement qui ne te balance plus des méchants coups de raquette sur toutes les imperfections de la route. On n’est pas en classe pullman encore mais on ne craint plus pour ses vertèbres comme sur les versions précédentes et on peut mieux profiter de la route.

On en arrive au moteur de 107 inchs que je peux comparer avec mon street bob en 103 inchs et stage 1 bien réglé. Il faudrait essayer les deux versions de ce street côte à côte mais le 107 a vraiment du coffre et on sent moins la courbe du 103 un peu en mode attention je vais envoyer du pâté, attention…yeahhh BROAAAAM ! Non là tu ouvres et ça part direct dans un BROAAAM bien solide ! Bon on a fait ce test en zone urbaine et péri urbaine donc impossible de savoir ce que ça peut donner sur des belles routes quand on libère les chevaux mais je n’ai guère de doute sur l’efficacité de ce nouveau moulin vu les quelques accélérations à plus de 130 en troisième.

Après il faut des freins pour arrêter le bolide et là pas grand changement ce street comme ses aïeux ralenti très bien… Dommage qu’on ne note pas d’amélioration sur cette partie sécurité comme sur d’autres modèles car ça manque vraiment de mordant si vous ne serrez pas tout à fond!!!

Du point de vue esthétique ce Street bob 2018 a une très belle ligne, le réservoir ne me choque finalement pas tellement avec son nouveau design mais conduira son propriétaire à s’arrêter plus souvent. Sa robe dark lui va vraiment bien, sa nouvelle selle est top et cale très bien notre auguste séant bon reste la verrue qui fâche ce compteur digital !

Apparemment les ingénieurs de chez Harley ont flashé sur des formes anguleuses comme le phare du Fat bob ou ce compteur qui ressemble aux antiques pagers.

Alors certes la bête est pratique car vous avez directement sous vos yeux, le niveau d’essence, le compte tour, rapport engagé et bien sur la vitesse mais on aurait bien aimé une autre forme plus traditionnelle.


En résumé ce street bob est une belle évolution mais attention elle change aussi d’esprit. Elle devient plus joueuse que la précédente et moins destinée à jouer la machine increvable et polyvalente d’avant. Au lieu du « All for Freedom, Freedom for All » de la Motors company ce serait plus « All for joy, joy for All » tellement cette machine incite à une conduite décontractée et ludique et donne la banane. Harley davidson revient avec des joy machine plus légère et plus nerveuse et ça on aime !

5 réflexions sur « Street-Bob 2018, Trahison ou géniale évolution de Harley-Davidson ? »

  1. Bonjour
    Je roule avec la street bob depuis le mois de abril ,je suis super content de la moto sauf pour la selle, une vrais m……..
    Je l’ai donc changer pour tout le reste je la trouve fantastique

    1. tes commentaires sont pertinents et très intéressants (j’ai pas dit passionnants mais ça viendra). Belles photos, on s’y croirait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.