Le meilleurs livres, romans, BD sur la Moto

Durant cette canicule j’avoue avoir préféré la lecture dans mon transat au frais que de griller sur l’asphalte même avec style sur ma Harley.

Alors je me suis plongé dans deux livres racontant les voyages en moto de deux époques et deux styles bien distincts de motard que vous retrouverez en détails ci-dessous et j’en ai profité pour demander aux amis quelles étaient leurs lectures préférées, celles qui les avait fait voyager.

Romans :

Le roman qui revient en tête des citations je vous en avais parlé il y a un bon moment maintenant c’est « Nous rêvions tous de liberté » de Henri Lowenbruck. Ce roman est une ode à l’amitié, l’aventure, l’envie de tout laisser pour prendre la route que le voyage en moto décuple. Ce roman sonne juste car Henri est un amoureux des Harley surtout quand elles sont modifiées en Chopper et a su s’entourer d’amis qui partagent la même passion que lui et ne rêvent entre deux rencontres que de prendre la route. Je les saluent en passant, bon ride et bon vol les Spitfires 🙂

Récits de voyage :

Eric Lobo et « Road Angels” son récit d’expédition au travers de la Russie.

Autant j’ai adoré la version en images qui est sublime autant je n’ai pas accroché au livre. Eric Lobo est un super photographe mais en revanche son écriture me semble sans souffle et son récit qui mélange ses soucis personnels et rencontres improbables manque de rythme.

ANNE-FRANCE DAUTHEVILLE « Et j’ai suivi le vent » est mon coup de cœur. Je découvre cette pépite 50 ans après les faits et pourtant on se laisse emporter par la verve de cette aventurière qui a autant d’humour, de dérision que d’audace. Le livre est délicieusement politiquement incorrect mais Anne-France à un don naturel pour avouer sans embages ce qu’elle pense des personnes, des pays rencontrés quitte à s’en excuser quelques dizaines de pages après  par une anecdote, un point de vue différent. C’est parfois désuet, nostalgique, mais jamais ennuyant car le verbe est riche et surtout quelles aventures à ses côtés !

 

Pour nino la chronique « Carte postale d’un bout du monde » de Fred Tran Duc qui parut pendant près de 20 ans dans Moto Journal à partir des années 70.

Du vécu, de belles tranches de vie, une plume qui me faisait voyager et qui a contribuer à mon amour de la moto. Voila d’ailleurs un lien pour découvrir cet auteur disparu en 20111 dans son pays à Hanoï http://data.over-blog-kiwi.com/2/14/64/39/20171021/ob_610f5a_compilation-des-cartes-postales.pdf 

Sony Le gitan lui nous cite « le VSD spécial moto annuel qui était vraiment sympa pour rêver »

Récit de vie :

Cité par Kaijū : « Hell’s Angel » de Ralph-Sonny Barger. Les rouges et noirs fascinent toujours avec le monde parallèle des 1%
Fred : Hell’s Angels et la mort du rêve américain » c’est pas vraiment un roman, c’est entre le récit et le reportage, le tout écrit par un mec assez défoncé…
C’est un OVNI littéraire mais tout ce qu’il y raconte ça donne une vision assez authentique.

« FEGERSHEIM – LAS VEGAS » , Dominique Dillenbourg cité par Laurent Pernelle : « le livre de mon copain Dominique Dillenbourg est vraiment chouette et une invitation au voyage. Il se lit d’une traite, impossible de s’arrêter quand on le commence »

L’assaut des motards, NHS : « Ce petit bouquin parle de la réalité  des événements d’Hollister, bourgade californienne  le 4 juillet 1947… d’ou tout est parti… la creation des 1%… et démonte la version des faits et celle répandue par des journalistes qui ont su exciter l’Américain moyen à grand renfort de sensationnalisme
traduit part  Henri Loevenbruck, ce bouquin a inspiré le film  l’équipée sauvage  »


BD :

Joe Bar Team
En commençant ce billet j’avais complètement zappé l’univers de la BD je l’avoue et vous pouvez apporter la goudron et les plumes car qu’est ce que je me suis marré avec Joe Bar Team de Christian Debarre (https://fr.wikipedia.org/wiki/Joe_Bar_Team) L’histoire de cette bande de potes totalement allumés et fous de bécanes qui se tire la bourre avec un enthousiasme bien au-delà des limites de leur monture ou pilotage est un pur régal. Des dessins et des phrases cultes qui me font sourire à chaque fois que je retombe sur l’un de ces artistes du guidon.

« Je veux une Harley »

de Frank Margerin et Marc Cuadrado a rencontré un beau succès mais j’avoue n’avoir pas dépassé le 2 ème tome car j’avais l’impression bizarre de lire un truc sympathique sorti tout droit du HOG. Peut-être qu’inconsciemment les clichés qu’ils savent bien raconter sans se moquer et leurs personnages de beaufs déguisés en biker me conduisent à douter que je veuille vraiment d’une Harley 🙂

Autres BD

« Little Kevin », « La belle et les bêtes » de Coyote cité par Charkal

Robby one cite Margerin mais aussi ses premiers souvenirs « l’hebdomadaire TINTIN car Michel Vaillant avait fait une BD moto ou on voyait Beltoise (qui avait fait une belle carrière moto avant la F1) et puis aussi Michel Robert le champion belge de cross qui raflait tout à l’époque. »

Voilà j’espère que cela vous donnera envie de piocher dans cette bibliothèque pour continuer le plaisir une fois descendu de bécane.

N’hésitez pas à compléter avec vos coups de coeur cette liste basique.

hasta la vista baby !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.