Parcours d’un Harleyiste pas manchot !

Bon vous me direz c’est plus pratique pour conduire une moto (si si!!) mais c’est surtout les dons de Philippe en préparation Harley et mécanique qui m’ont donné envie de vous le présenter.

Salut Philippe , tu peux te présenter à nos lecteurs.

Je m’appelle Philippe Ochin. J’ai 55 ans et je suis dans le milieu HD depuis 1990 date à laquelle j’ai passé mon permis, uniquement pour rouler en HD. En fait, je suis tombé dans le « rêve américain » à l’âge de 16 ans à travers la musique, le blues, le rock et enfin le bluegrass, qui est ma vie depuis 1977. La moto est arrivée un peu plus tard, notamment lorsque j’ai vécu dans le Sud des USA,  entre Alabama et Tennessee, dans les années 80. De retour en France et pour perpétuer cet « american dream », j’ai pensé que la Harley serait la bonne solution et me voilà, 25 ans plus tard, toujours aussi passionné et avec plein de projets.

Ton parcours Harley est aussi long que la route 66 mais tu peux nous en donner les grandes étapes ? :

J’ai importé ma première Harley en 1990 depuis la Caroline du Nord : un Heritage Softail 1987 que j’ai gardé 10 ans et qui a subi plusieurs transformations qui allaient du maximum de chromes au début vers une grosse prépa mécanique à la fin avec culasses Edelbrock, carbu Mikuni HSR 42, fourche Ceriani inversée, double freinage PM à l’avant, arbre à came Leineweber, allumage Crane HI4, échappement Supertrapp, pneu de 200 à l’arrière (bien avant la mode …)

unnamed

Puis j’ai rencontré Manu, à l’époque patron de la concession Spirit of Eagle à Seynod qui m’a fait une offre que je ne pouvais pas refuser pour l’achat d’un Dyna Sport 1999 que j’ai également préparé « racing » avant de le revendre à un ami fin 2002 pour revenit vers un Softail Night Train Anniversaire avec lequel je suis allé au centenaire de HD à Milwaukee en août 2003 : 8500 km aux USA pendant 4 semaines, de San Francisco à Baltimore avec ma femme et 4 potes. Que de bons souvenirs !

De la prépa racing tu as ensuite évolué vers l’univers Chopper ?

DSC03662

Au retour, j’ai fait désossé entièrement la bête et j’en ai fait un chopper à longue fourche avec, là-aussi, des grosses transfos, allant jusqu’à faire modifier le cadre par une équipe à côté d’Angoulême : Chopper Engineering qui bossait super bien. J’ai beaucoup roulé avec cette moto et j’ai adoré ça.

Dyna street bob
Dyna street bob

Entre temps, j’ai racheté un Dyna Street Bob à un ami qui roule en Panhead rigide de 60 car cette bécane me plaisait bien et je m’étais un peu lassé du chopper dont la conduite n’était pas toujours facile. La vente d’une moto aussi radicale n’a pas été aisée et c’est finalement la concession HD de Strasbourg qui m’a fait une offre de reprise contre un Crossbones. Il a donc fallu que je vende le Street Bob, à contre-cœur mais bon …

Le Crossbones a subi quelques transfos sympathiques mais sans excès.

Déjà là tu as rempli plusieurs vies de Harleyiste mais toi qui avait mis la main à la clef de 12 pour tes 50 ans tu as succombé à un cadeau…empoisonné:-)

006

 

chopphil

Old School vue gauche 1

En effet on comprend vu le résultat que ta bougeotte en deux roues commence à se calmer mais on ne serait pas étonné à #DBDLT que tu nous donnes des nouvelles dans pas longtemps d’un nouveau chantier!

Alors pour finir cet entretien peux-tu nous donner tes bonnes adresses

 pour info, je joue et je chante dans un groupe de bluegrass qui s’appelle BLUEGRASS 43 

Pour les potes et professionnels qui m’ont aidé dans ce cheminement :

Denis Michaud (Denis Speed Shop à Mâcon) : le vrai PRO de la mécanique Harley et un super mec !

Jean-Marie Servignat : Préparateur privé capable de monter (ou démonter) une moto de A à Z et qui fabrique dans son garage, les cadres, les réservoirs, les guidons, tout !

Christal Composite : mes peintres basés à Reyrieux (01) Ils ont peint toutes mes brèles ou presque depuis 20 ans.

Aéro Jean-Do : le pinstriper et spécialiste du lettrage au Breuil (71) Un grand de la profession !

Atelier Allegoria à Bonneville : Stéphanie Dutruel est une vraie artiste de l’aérographe et des peintures qui vont bien

L’équipe du Zombie Chopper Run et notamment mes potes Mig (Panhead 1960) et Franck (Mr Shovel)

Les concessions HD : Harley Grand Lyon (69) / Central Twin Avenue à Sevrey (71)/JB Motorcycles à Dijon (21)

Chopper Local Hervé à Chasse-sur-Rhône (38) au sud de Lyon est un mec très cool et son atelier est top !

2 réflexions sur « Parcours d’un Harleyiste pas manchot ! »

  1. Bonjour ;
    Et bien chapeau bas ,je roule aussi Harley mais elle sont dans leurs jus !
    Belle préparation !
    Bonne route à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.