La Harley Street Rod, une autre façon de rouler en Harley

Essai Harley-Davidson Street Rod

Il y en a qui aiment les grosses, le confort, le luxe et ne sont ni rebutés par le prix ou le poids. J’ai essayé et j’ai compris que ce n’était pas mon cas 🙂

Je parle bien entendu de motos et plus spécifiquement des Harley  !

Essai Harley-Davidson Street Rod

Passé le softail je n’éprouve plus le même plaisir car toujours soucieux de gérer le poids et l’empattement des monstres de confort que sont les Harley de la gamme touring à basse vitesse. A force j’en oublie le plaisir de leur agilité dès 20 kmh et leur train royal sur autoroute . C’est certainement dû en partie à mon manque de technique et mon appréhension de mettre 40 K € par terre mais comme je n’ai pas envie de partir en stage de pilotage ou prendre un abonnement en salle de musculation voire adopter un régime Mc do + bières, je trouve mon bonheur dans la gamme qui maintient son poids en dessous des 350 kg, une vraie taille de guêpe à la MOCO.

Alors quand est apparu ce modèle Street rod ça m’a tout de suite donné l’envie de l’essayer pour découvrir  les sensations d’une Harley construite avec un esprit différent des autres.

Essai Harley-Davidson Street Rod

Me voilà donc au guidon droit d’un street rod vert avec un superbe pot noir et massif, un filtre à air travaillé, des amortisseurs rouges, une belle gueule.

 

Au passage je serai interpellé 3 fois dans la semaine pour me demander le modèle de cette Harley ou me complimenter sur la gueule de la moto 😉

Quelques ajustements sont nécessaires pour trouver ma position sur les cales pieds et les commandes. Là on est dans le strict minimum et ne cherchez pas les poignées chauffantes ou la hifi. Le guidon est un drag bar qui nécessite aussi un certain d’adaptation surtout qu’il tend à pallier le manque d’appui avec des cales pieds bien haut.

Essai Harley-Davidson Street Rod

 

Après quelques kilomètres on apprécie la légèreté de la moto et une direction assez précise. Je suis en milieu urbain et cette Harley n’échappe pas malheureusement au défaut habituel d’un point mort très joueur et très vivant. Tu sais le point mort qui ne veut jamais venir, tu passes en seconde, en première et finalement paf le point mort s’allume mais le feu passe au vert !

La moto m’emmène docilement au boulot et à la maison en mode mulet sans éclat mais avec constance.

Le lendemain on recommence, le moteur se réveille avec un bruit éloigné des standards d’un Harleyiste sans être ridicule et qui peut même s’avérer sympa sur les bonnes accélérations. Aucun problème de remontée en interfile vu le gabarit de la guêpe et un moteur qui s’attache à vous tracter gentiment. Depuis le début de l’essai je suis resté dans les 4000 à 5000 tours minutes comme sur une Harley normale et puis je suis amené à accélérer pour changer de file et là je change de moto !

Essai Harley-Davidson Street Rod

 

Quand on dépasse les 6000 tours la Street Rod se réveille et de mulet se transforme en joli mustang avec des envies d’enquiller les rapports en allant frôler le rupteur. La suite de l’essai de près d’une semaine allait m’amener à devenir accro à ces montées de rapport jusqu’à 8500 tours qui modifient totalement la conduite et donne des envies d’attaquer, doubler, jouer car le poids et les amortisseurs permettent de pardonner beaucoup de fautes !  La street rod est donnée pour 70 chevaux et on imagine que si on travaille un peu le moteur et les échappements elle peut se transformer en petite bombe. On se méfiera tout de même des freinages forts en entrée de virage car si la route n’est pas un billard on peut passer le virage un peu à chercher la trajectoire et rebondir d’une bosse à l’autre.

 

Pour ma part je n’ai eu aucun souci concernant la garde au sol et si j’étais bien loin de faire frotter ergots ou repose-pieds, je me suis amusé comme un petit fou. Attention ne nous emballons pas on n’est pas sur la même planète que la Low rider S mais sur une petite moto vaillante et amusante en particulier sur les routes sinueuses qui peut surprendre des modèles plus gros de la gamme Harley ou des vilains scooters.

Essai Harley-Davidson Street Rod

 

C’est une superbe petite moto qui mériterait que Harley lance un Street Rod contest pour libérer le potentiel de la machine à moins qu’elle fuit la ville pour aller directement à la plage avec notre touriste  Laurent qui a promis de remettre blouson et jean pour la prochaine sortie afin de ne pas finir en pizza 😉

13 réflexions sur « La Harley Street Rod, une autre façon de rouler en Harley »

  1. On fabrique des Mercedes en Hongrie, des Toyota en France et des Harley en Inde. Tout ça doit être de la grosse merde si on considère certains avis Et si s’adapter à la densité du trafic faisait partie des préoccupations des constructeurs. Tellement de scooters prennent des places de marché. La ballade c’est cool mais rouler tous les jours est différent. Que penseront les coincés du changement quand les Harley au catalogue seront toutes électriques .
    Elle est cool cette machine, faites pour la route, pour les ballades, les hommes, les femmes….

  2. On fabrique des Mercedes en Hongries, des Toyota en France et des Harley en Indes. Tout ça doit être de la grosse merde si on considère certains avis Et si s’adapter à la densité du trafic faisait partie des préoccupations des constructeurs. Tellement de scooters prennent des places de marché. La ballade c’est cool mais rouler tous les jours est différent. Que penseront les coincés du changement quand les Harley au catalogue seront toutes électroniques.
    Elle est cool cette machine, faites pour la route, pour les ballades, les hommes, les femmes….

  3. Enfin un blog qui parle de vraies bécanes !
    On le pardonne pour l’équipement sur la dernière photo, car il a une très beau boléro cuir sur la photo d’avant…

  4. Vincent, quand tu demandes « Est-ce qu’Harley doit toujours faire du Harley ? » Je dirais bah oui 🙂
    Ils ont mis plus d’un siècle à bâtir leur légende alors la bonne idée serait de surfer la dessus plutôt que de copier les japs.
    Si demain Ferrari sort des petites voitures genre clio au prix économique des Renaults, ils dévaloriseraient leur image et en plus je suis sur qu’elles seraient moins bien foutus.
    Harley devrait plutôt continuer à faire ce qu’ils savent très bien faire, c’est à dire des motos avec un moteur attachant avec une architecture d’un autre âge (longue course culbuté bi-cylindre 45° sur un seul maneton).
    C’est aussi pour ça que les gens achètent des Royal Enfield. Une moto ancienne qu’on peut acheter neuve. Je trouve que c’est une bonne recette et ça plait de plus en plus alors pourquoi chercher à faire du refroidissement liquide, plus de soupapes, des chevaux dans les tours etc… Pfff
    Concernant la V-Rod, elle a peut être trouvée quelques clients mais surement pas assez puisqu’elle est abandonnée.
    Le seul truc cool avec cette Street Rod, c’est que ça permet à la marque de rester dans le coup en compétition Dirt Track avec la version XG750R !

  5. J’en ai vu une l’autre jour en ville et elle est moins moche en vrai que sur les photos alors tant mieux.
    Ceci dit c’est bien qu’elle existe mais franchement je pense qu’il faut attendre un peu et se payer un 883… 😉
    Quand j’entend parler de 4000 à 5000tr/mn, perso je suis plutôt dans la gamme des 2000 à 3000tr/mn sur ma titine (un 103) alors on est loin de ce qu’est une HD pour moi. Je comprend pas trop la tendance de la moco à produire de plus en plus des berlingues avec des chevaux alors que le vrai plaisir sur une HD c’est vraiment le couple dés 1700tr/mn… A mon avis, ils se tirent une balle dans le pied à vouloir imiter les japs 🙁

  6. Bonjour , Je ne vais pas y aller par quatre chemins .Cette HARLEY ,je ne la trouve pas terrible ,et pour tout dire je préfère dans le genre la SCR 950 de
    YAMAHA ! Il vaut mieux s’offrir un SPORSTER d’occasion qui est la moto maniable par excellence ,que cette moto qui vient des INDES .
    Autre chose ,je n’aime pas cette mode du noir mat qui est une aubaine pour les fabriquants de motos ,car bien évidemment cela coute moins cher que du
    chrome ! Bonne route !

    1. Justement elle est en verte, ça se voit sur les photos non 😉

      Les Sportsters n’ont rien de comparable, ceux sont des petits moteurs qui marchent sur le gras du couple alors que là on monte dans les tours.

      Après Inde, japon ou States je m’en tape un peu mais libre à toi de préférer un autre modèle ou une autre marque 🙂

      1. Oui elle est verte et le moteur est peint en noir ;c’est plus économique pour HARLEY. Cela me rappel les Motos HONDA que l’armée utilisée en 1978 !
        On peut aimer le « look » militaire bien entendu . Les SPORTSTERS des petits moteurs ! A 800 centimètre cube passé ,on peut considérer que non .
        Je n’ai pas essayé cette Street Rod ,mais si on veut une « bécane » qui monte dans les tours ,autant prendre un quatre cylindres .
        Les KAWAS des années 80 arrivaient en plus à avoir du couple ,et là c’était le « panard » assuré . Donc ,je continue à la trouver pas terrible .
        Pour les lieus de fabrications je ne m’en tape pas .J’aurais préféré que des marques de motos choisissent la FRANCE par exemple …
        C’est une boutade ,mais pas que … Bonne route et remerciement pour ce « blog » que je trouve OK !

        1. Une question : est-ce que tu l’as essayée ?
          j’ai eu un Sportster 883 passé en stage 1 pendant près de 3 ans, j’avais du mettre des commandes avancées mais deux univers différents.
          Est-ce qu Harley doit toujours faire du Harley et des motos fonctionnant sur le couple, la V road a trouvé son public à l’époque…
          Rouler sur le couple j’adore mais il faut avoir un moteur qui soit assez puissant pour que ce soit vraiment plaisant , les sports sont limites à mon goût mais question de sensations 🙂

          Merci pour le compliment et tes commentaires en tout cas et Ride safe 🙂

          1. Bonjour VINCENT , Non ,je ne l’ai pas essayé . J’aime bien essayé des motos et quand cela se présente j’en suis heureux .
            A la question de savoir si HARLEY doit toujours faire du HARLEY ,honnêtement je n’ai pas une réponse tranchée . Je dirais que c’est leur affaire et que le défi est de taille .Comment continuer une certaine tradition de moteurs et faire autre choses . J’ai un peu de mal à suivre leur logique .
            Harley Davidson a sorti le SPORSTER XR qui était une machine avec des qualités évidentes .Partie cycle ,freinage ,le coté « joueur » de la « bête » .
            Perso ,je n’aimais pas la position et la finition ,mais globalement elle était bien .Disparue au bout de deux ou trois ans ,je ne me souviens plus .
            BUELL disparue aussi . ..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.