Mise en avant

Nouveautés 2024 chez Harley-Davidson

A l’occasion du salon retromobile j’ai pu rencontrer l’équipe de Harley-Davidson France pour échanger avec eux sur les nouveautés de la gamme 2024.

En clair 2024 chez Harley c’est l’année du Touring !

Le touring standard revisité comme la street glide et la road glide et son Shark nose ou bien le touring dopé sévèrement à la sauce magique CVO !

Mauvaise nouvelle pour les fondus de bagger et poignée dans le coin la CVO Road Glide ST est déjà en rupture de stock ! Bon il faut dire qu’elle déchire avec sa ligne, son moteur et différents modes de conduite don celui pour le circuit…

cvo road glide st

Tous les modèles touring perdent entre 10 et 20 kilos mais montent largement dans les prix en revanche ce qui ne semble pas freiner les ventes de ces modèles du superlatif de performance, look, confort et image.

Pourtant c’est bien le nouveau modèle de la gamme ICON qui m’a tapé dans l’oeil avec le modèle Electra Glide Highway King 2023 de toute beauté dans sa livrée orange.

modèle Electra Glide Highway King 2023 

Mais rassurez-vous pour les aventuriers qui sont plus interéssés par la Pan America, celle-ci continue bien entendu au catalogue mais est aussi déclinée en C.V.O ! Alors notre fabuleux moteur de 150 cv ne bénéficiera pas de Monsieur plus pour grappiller encore quelques chevaux mais en revanche d’un soin tout particulier dans la peinture, bagagerie et sellerie. Seulement 50 modèles de prévus pour la France et elle ne sera visible que fin mars dans les concessions.

Pan America CVO

A suivre ,une vidéo tournée sur le salon avec interview de Xavier Crepet responsable Marketing et Communication Harley France

Si vous avez, aimez, êtes interessé par la Pan america de chez Harley-Davidson alors je vous invite à rejoindre le groupe Pan america France qui compte déjà plus de 2300 membres 🙂
https://www.facebook.com/groups/panamericafrance

Poivre Noir pour Pan America

Poivre noir j’en entends pas mal parlé depuis un moment en terme d’amélioration des performances moto et en particulier sur la Pan america, mais peux-tu nous présenter ta société et ce que vous proposez pour les motos ?

Nous sommes une entreprise familiale spécialisée dans le développement de solutions avancées en matière d’étalonnage moteur complexe. Notre mission consiste à offrir aux consommateurs une expérience de conduite exceptionnelle, en combinant un confort de conduite inégalé à une sensation de puissance maîtrisée. Notre expertise se concentre sur la création d’une harmonie parfaite entre tous les aspects du moteur, garantissant une fluidité optimale à tous les régimes et vitesses. Nous nous efforçons de procurer une réactivité instantanée en optimisant la plénitude du moteur, assurant ainsi une réponse immédiate à chaque sollicitation, elle deviendra une  » poivrée  ».

Nous opérons à l’échelle mondiale, couvrant plusieurs continents grâce à notre solution de cartographie en réseau sophistiquée. Cette plateforme nous permet de gérer de manière centralisée l’ensemble de nos clients professionnels jusqu’à Genève, offrant ainsi une gestion à distance optimisée depuis un seul lieu.

À partir du 1er mai 2023, notre capacité de production est désormais illimitée. Après sept années de développement intensif, nous avons intégré une technologie de pointe en intelligence artificielle. Cette innovation nous permet de produire 75 % des Stages 1 en moins de six secondes, fonctionnant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Cette avancée révolutionnaire génère des économies budgétaires et en avons fait bénéficier les propriétaires de motos équipées du moteur Révolution Max et toutes la gammes Harley-Davidson tout en maintenant une qualité inégalée.

Depuis nos débuts, notre philosophie de travail repose sur trois piliers fondamentaux : Fiabilité, Agrément et Performance. Chacune de nos actions est guidée par l’engagement envers ces valeurs, garantissant ainsi des solutions de haute qualité qui allient robustesse, expérience de conduite agréable et amélioration des performances.

Je te propose d’entrer dans le vif du sujet concernant un modèle bien précis de chez Harley-Davidson : La Pan America.
La Pan america est la moto la plus puissante de chez Harley avec 150 chevaux d’origine alors en quoi un stage un est utile ? Pour rouler à 230 kmh une fois par an en Allemagne ?

La Panamérica incarne l’innovation de la puissance au sein de la gamme Harley-Davidson, cependant, elle présente un certain manque de couple par rapport à d’autres modèles. Grâce à un ajustement de niveau 1 avec le stage 1 METATUNE, la Pan pourra enfin libérer le couple qui lui manque d’origine. Ce processus de PNP permettra d’apporter une souplesse inédite en mode sport, tout en offrant des montées en régime fluides et percutantes, propulsant la moto de 0 à 240 km/h lorsque nous augmentons le régime moteur à 9200 tours.

Pour PNP, l’accent est par exemple mis sur la relance à 80 km/h en sixième vitesse, plutôt que de simplement « bombarder » à 80 km/h en seconde vitesse, nous visons à offrir une expérience plus équilibrée et maîtrisée, apportant ainsi une confiance accrue au pilote. Cet approche plus progressive répond aux besoins d’une conduite sécurisée et confère une sensation de maîtrise à tout type de conducteur, plutôt que de se limiter à un public  »compétition ».


Quelle est la puissance de cette machine avant cartographie et après ?

130 cv puis 135 cv mais avec un comportement totalement différent, apportant un ressenti très agréable et dynamique.

Donc vous ne touchez pour ainsi dire pas à la puissance et pourtant le caractère de la moto change, quel est le secret ?

La réussite dans le domaine de l’ingénierie moteur repose sur une règle simple, mais essentielle : le souci minutieux du détail conjugué à une compréhension profonde des répercussions de chaque point des tables moteur. Chaque élément est soigneusement inspecté et ajusté, rappelant l’attention minutieuse, pour atteindre un niveau de perfection inégalé lors de sa sortie ( nous sommes systématiquement un exemple pour les préparateurs indépendants et cela ne nous dérange pas qu’ils s’inspirent de nos cartographies ).

Nos ajustements ne se limitent pas seulement à la modification des avances moteur, ils englobent la symphonie complexe de la veine gazeuse qui l’enveloppe. Telle une composition orchestrale exigeante, chaque aspect de cette enveloppe est harmonieusement calibré pour jouer sa propre note dans un concert de performances. Chaque ajustement est orchestré avec précision pour atteindre un équilibre parfait entre puissance, fluidité et efficacité, offrant ainsi une expérience de conduite PNP.

Nous avons plusieurs modes de conduite sur la Pan america et même des modes paramétrables, comment expliquer qu’on ne puisse pas avoir des résultats plus sensibles sur le couple, l’agrément par exemple par rapport à ce que vous promettez ?

Contrairement à un système de moteur à multi-étalonnage, la Panamérica ne repose pas sur une architecture de calibrage multiple du moteur. Au lieu de cela, elle offre des modes paramétrables qui influent principalement sur la gestion des gaz via un subtil jeu de commande du papillon, avec une liaison intégrée à une technologie avancée dédiée aux suspensions pilotées pour les modèles qui en sont pourvus.

Oui sur les modèles S en effet le mode sport va durcir les suspensions

Le prix pour être poivré a nettement baissé c’est cool surtout si c’est les mêmes performances, est-ce le cas ?

Il n’y a aucune disparité majeure en termes de performances entre nos deux options de mise à niveau, le Stage 1 PNP historique qui est au prix de 630€ et le Stage 1 METATUNE au tarif de 275€. Cependant, il est important de mentionner qu’une légère limitation se manifeste dans le cas du Stage 1 METATUNE, où la moto reste bridée à une vitesse maximale d’environ 230 km/h et un ralenti d’origine.

Les Pan america s’améliorent au fil du temps par de nombreuses mises à jour alors quels effets ont ces mises à jour sur la cartographie que vous avez injectée ?

Les mises à jour régulières fournies par le constructeur jouent un rôle significatif dans l’amélioration continue des Pan de nos clients au fil du temps. Chaque fois qu’une reprogrammation officielle est effectuée, notre étalonnage moteur spécifique est effacé par l’outil fourni par le constructeur. Cette pratique de mises à jour est particulièrement fréquente durant les deux premières années suivant l’achat de moto, et dans la plupart des cas, elle s’étend sur une période de cinq ans. PNP refera gratuitement une mise à jour du Stage 1 intégrant les dernières évolutions du constructeur.

La GROSSE interrogation des personnes intéressées c’est le contrôle technique, la seconde la garantie, est-ce que sur ces deux points tu peux nous donner des informations ?


Absolument, un étalonnage moteur minutieusement exécuté par des professionnels expérimentés, combiné à une solide expertise en gestion moteur, confère la capacité de réussir sans problème les contrôles techniques concernant la pollution et la puissance administrative associée. Cependant, il est essentiel de rester attentif à certains éléments spécifiques de la moto, tels que la suppression du catalyseur, qui peut entraîner un rejet de conformité en matière de pollution ou de nuisance. Bien que notre étalonnage puisse considérablement améliorer les performances et sans perturber les émissions, il est important de prendre en compte l’impact potentiel des modifications matérielles sur les critères de conformité aux réglementations en vigueur.

Chez Poivre Noir Performances, nous vous assurons une protection optimale pour votre moteur grâce à notre garantie moteur de 1 ou 2 ans, une fois que nos installateurs agréés auront effectué l’installation de votre cartographie STAGE 1. 

Profitez de vos trajets en toute sérénité, sachant que votre moteur est couvert contre d’éventuels dommages. 

Cette garantie exclusive reflète notre engagement envers la qualité et la sécurité, spécialement conçue pour votre moto Harley-Davidson.

Elle est disponible sur notre si Web mais profitons pour vous confirmer qu’il m’existe aucun sinistre depuis le lancement de PNP en  2017 sur un volume de moto à 5 chiffres ! 

Pan America Poivre noir

Je sais que tu as pas mal testé la Pan america et dans des situations extrêmes de chaud comme de froid, à des vitesses largement illégales en France alors quel est ton avis sur cette moto ? tu m’as dit quelque chose de très juste: La Pan america n’est pas une moto destinée au off road qui marche fort sur route, c’est une moto de piste qui peut faire du off-road 🙂

Depuis la sortie de la Panamérica, nous avons maintenu un programme rigoureux de tests dans des conditions extrêmes, garantissant sa performance optimale. En août 2022, nous avons entrepris une mise à jour de son système électronique chez Harley-Davidson pour garantir une homogénéité électronique sans faille. Cette moto est tout de même reconnue pour sa fiabilité une fois le volet  »mise à jour électronique » exécuté. Je recommande vivement une vidange annuelle ou tous les 6000 kilomètres, accompagnée d’un changement de bougie systématique, ainsi qu’un nettoyage du filtre à air tous les 2000 kilomètres dans des environnements poussiéreux, ou tous les 5000 kilomètres dans un environnement mixte, afin de maintenir un débit maximal d’air via son système d’admission.

La Panamérica se révèle être une moto extrêmement dynamique après 5000 tours, offrant une précision remarquable de la puissance, ce qui la rend parfaitement adaptée à une conduite rapide même sur des routes détériorées. Cependant, il est important de noter que les amateurs de Harley-Davidson qui privilégient une conduite en bas régime pourraient potentiellement ressentir un manque de couple et de réactivité et c’est à cet instant que nous recommandons notre Stage 1 METATUNE. C’est pourquoi nous avons innové en introduisant davantage de couple à des régimes plus bas, afin d’améliorer l’expérience de conduite dans ces situations. Tous les modes de conduite s’en trouvent améliorés.

Merci Péter pour cette interview sans tabous
Avec plaisir ! 

Chers lecteurs, propriétaires de Pan America avant de publier ce billet et par précaution j’ai demandé sur le groupe Pan America des témoignages en privé pour voir si les promesses de Poivre Noir étaient tenues.

voici donc trois témoignages :

Salut Vincent ! 🙂
Pour la carto poivre noir sur ma panam.
Plus de couple et de puissance entre 3500 et 5000, en mode route.
Ma configuration : filtre haut débit (+11%) supression du pot de compensation, remplacé par un tube, silencieux d’échappement d’origine. 61 000 km.
Gain en consommation.


Hey vincent tu sais déjà ce que je pense de poivre noir pour moi c’est top on gagne en couple a bas regime et le moteur semble respirer encore mieux …prix concession de Perpignan 275 € bises

Philippe :
Stage 1 Metatune à 275 Euros depuis 2 mois sur ma PAS

Ce stage 1 marche bien avec mon pot aftermarket et le filtre intermédiaire KN de chez H-D.
Il faut environ un plein pour commencer à sentir les effets de la modification.
La modif est plus sensible avec du 98, elle n’as pas d’influence sur le ralenti ( trop haut ) de la PA ni sur les claquements de la distribution à as régîmes, par contre le moteur est plus souple jusqu’à 3000 tours ce qui permet de rouler sur le fil à 2000 tours en toute tranquillité. La moto est globalement plus réactive et agréable à conduire, il me semble que la consommation est un peu meilleure mais c’est à confirmer. Je n’ai pas vraiment senti d’influence sur la chaleur du moteur mais je manque de recul sur le sujet ( trop de pluies et températures basses ces dernières semaines ). Voilà en gros mon retour. La chose pénible c’est que la mise à jour de la moto efface la programmation et il faut donc la faire refaire et quand on est chez un concessionnaire qui n’est pas PN c’est pénible ( il faudrait que PN donne à ses clients de quoi réinjecter la repro soit même ).
Salut
Philippe


Page Facebook : https://www.facebook.com/pnptune

La moto électrique reste de ville et non des champs !

Après avoir essayé la livewire que j’avais trouvé bien amusante à conduire mais bien restreinte par son autonomie j’ai entendu le chant des sirène : une maxi trail électrique avec 300 km d’autonomie et passer de la ville aux champs !

Par l’idée d’un trail pouvant me permettre de me balader sur les chemins en silence avec le bruit du vent, de la turbine aussi et le chant des oiseaux mon âme de poète s’est emballée !

Ce fut la croix et la bannière pour obtenir un prêt de quelques jours de cette machine avec tant de promesses d’innovation et un look plus panzer que gazelle mais de joyeuses perspectives.

Avant l’essai on me propose un point avec l’attaché de presse et bien ce sera un point final à cet essai.

Sale boulot que de devoir ramener à la réalité le discours marketing pour que l’essai ne soit pas trop décéptif et l’image du trail performant et éléctrique bien écornée.

Bon en fait même en roulant à la cool et en serrant les fesses les 150 km sont une gageure alors quand te prends des envies d’arsouille et de quelques chemins tranquilles compte sur 120 km voire 100 !

Là sincèrement j’ai déjà donné avec la livewire et je trouve cela très chiant si tu n’as pas un usage calibré sur e type de bécane.

En clair c’est bien pour le boulot mais pas pour l’évasion, la balade et encore moins le roadtrip. Donc tu va au boulot tu branches ta bécane et tu reviens chez toi en faisant un détour pour prendre la baguette.

Quelle moto, quelle marque ? Vous trouverez bien si vous êtes motivé mais par respect de l’honnêteté de leur attaché de presse je ne l’afficherai pas ici.

Arrêtez de nous prendre pour des jambons dans vos plans marketings messieurs les constructeurs !

Du virtuel et non du réel

Tuto video : installer des risers sur votre Pan America

La Pan America est un gros trail qui a de sérieuses dimensions et si vous voulez parcourir des milliers de kilomètres pour des roadtrip ou vous aventurer en off-road vous aurez besoin d’être le plus à l’aise possible avec votre machine, riser pour guidon Pan America peuvent être une solution.

J’ai parcouru des milliers de kilomètres avec le guidon stock mais je commençais à fatiguer d’être trop près du réservoir parfois pour avoir les bras plus détendus sur les longs trajets.

J’ai donc essayé des risers droits et d’autres en « pull Back » grâce aux amis Richy et Gabriel . C’est ces derniers qui rapprochent le guidon de votre buste et ne cachent pas l’écran que je préfère.

Vous avez un large choix dans les risers que ce soit chez Harley-Davidson, SWMotech, Wunderlich, afertmarket américain ou bien directement chinois.

Je vous laisse faire votre choix qui dépend de l’esthétique, la confiance dans le produit et bien sur le prix qui peut aller d’un rapport de 1 à 8 de 30 € à plus de 200 €. Vous avez quelques liens en fin du billet qui vous permettront un premier tri.

Je vous propose ce tuto pour vous aider dans le montage de vos risers dont le principe est quasiment toujours le même.

Dans notre petit groupe de quatre pilotes de Pan america nous sommes désormais Quatre…. à avoir installé des risers 🙂 Pourtant nous avoisinons les 1M80 et nous trouvons quand même une différence notable de conduite et de confort.

Au niveau des accessoires multiples pour ce modèle Harley je vous recommande vraiment de tester au moins en statique la position de conduite avec des riser pour guidon Pan America .

exemple de riser pour Panamerica
Exemple de risers pullback pour guidon Pan america
position de conduite avec riser
Position avec risers installés

Quelques choix de risers :
Wunderlich https://www.wunderlichamerica.com/Pan-America-Handlebar-Risers-45mm
Harley-Davidson : https://www.harley-davidson.com/fr/fr/shop/rehausseur/p/55900241
SW-Motech : https://sw-motech.com/fr/bike/HARLEY-DAVIDSON/PanAmericaSpecial/2021/RA1/produits/ergonomie/guidon/rehausseur+de+guidon/4052572217641.htm
GS Adventure (Ali express) : https://tinyurl.com/3ur2bnec

Tuto vidéo : Réglez les problèmes d’ARH sur la Pan America

Ceux qui possèdent la Pan America S bénéficient d’une suspension adaptative assez révolutionnaire qui modifie la hauteur de la moto suivant vos paramétrages. Vous pouvez ainsi choisir suivant vos besoins, modes de conduite différents réglages (nous y reviendront dans une autre vidéo) mais parfois l’électronique se mélange les pinceaux et votre ARH se bloque en position haute.

Dans la grande majorité des cas vous pouvez retrouver en quelques manipulations simples un ARH fonctionnel.

Nous avons donc tourné cette vidéo courte pour vous permettre de vous en sortir sans devoir appeler ou vous rendre à votre concessions Harley-Davidson.

La Pan america est une moto fantastique qui devient de plus en plus fiable maintenant que les deux premières années sont passées et ont permis avec les mises à jour du système et parfois changement de certaines pièces de pouvoir envisager sereinement de longues sorties ou roadtrip.

Si vous désirez plus d’informations sur la Pan america S je vous invite à visiter le groupe Pan America France H-D sur facebook avec sa communauté de près de 2300 membres très actifs.

Interview d’un passionné d’image et de moto : PitLane

Salut Pitlane, je t’ai découvert par tes illustrations sur ta moto mais qui est-tu Pierre ? 🙂

Un motard et side-cariste, route de la vie 66 (ans), photographe amateur et fan d’images en tout genre, doté d’une grande curiosité.

J’aime beaucoup ton travail, tu peux nous expliquer ta technique pour avoir un tel rendu ?

C’est de la génération d’images par AI (intelligence artificielle), dans mon cas avec le logiciel Midjourney. 

Le domaine en est à ses balbutiements, je découvre un monde de création quasiment sans limite, avec aussi ses … mauvaises surprises car il y a  des choses  pourtant  a priori simples qu’il gère très mal(mains et doigts, guidons, poignées et leviers, phares et clignos). Ne parlons pas des side-cars qui dépassent totalement son entendement.

Le principe de fonctionnement est le suivant : au départ on soumet un texte, le plus détaillé possible et en anglais, genre « imagine dans un style hyper-réaliste une jeune enfant  paraissant adulte, sur une moto vintage. Elle a un visage sévère et triste, des yeux bleus et un regard fixant un Paris sombre et en ruines dans lequel la nature est devenue invasive avec arbres et broussailles. Et la tour Eiffel. » On peut également choisir l’heure, la saison, la météo, le siècle, le style, l’angle de prise de vue, bref tout ce qu’on veut. A quelque fantaisie près le résultat est assez satisfaisant.

Les premières propositions arrivent en deux minutes, il s’agit alors d’en faire le tri, demander des variations, affiner…

Je retravaille ensuite l’image brute sur un logiciel de traitement photo, parfois pendant 2 heures.

A peine sorti, ce genre de logiciel est déjà  polémique : certains prédisent la fin de l’Art pictural tel qu’on le connaissait, la fin aussi des designers, des architectes.

D’autres y voient juste un extraordinaire outil décuplant notre propre créativité.

En plus du travail sur les images tu mets souvent des légendes qui donne ce côté décalé et un humour très second degré que j’adore, Quand tu travailles sur une illustration c’est parce que tu penses déjà à son détournement où c’est avant tout l’aspect graphique ?

Effectivement, ce décalage et cet humour, c’est tout à fait moi ! Et si je peux enfin l’exprimer, c’est parce que j’ai des supports, avec cette possibilité simple de générer des personnages. C’est l’étape 2, celle de la cogitation, que je fais à tout moment, et notamment pendant mes balades moto, mi-contemplatif, mi-méditatif.

Le plus beau souvenir de toutes tes escapades en moto ce serait lequel si on ne devait en retenir qu’un seul ?
Ce n’est pas au sens strict une balade mais un challenge que nous avons fait en couple en 2021, chacun sur sa moto, celui de franchir en un an le maximum de cols routiers officiellement répertoriés. Avec  481 cols différents franchis, le dernier le 31 Décembre à 16 heures, nous avons été de sacrément beaux conquérants de l’inutile !

C’est en suivant que nous avons créé le groupe Facebook Les Pyrénées à Moto et que nous nous sommes installés en vallée d’Ossau, proches de nos racines.

La Harley par rapport aux autres motos ça représente quoi de particulier pour toi ?

Une marque emblématique et historique, associée au mot « ouest », une identité très forte, un véritable univers. 

C’est un registre très différent avec la Pan Am, pour moi l’arme absolue.

Tu as de beaux projets de voyages, de rides  dans les années qui viennent ?

J’organise une transpyrénéenne side-cars cet été.

En projet, des destinations plusieurs fois repoussées pour raisons diverses, notamment pandémiques (Maroc, Irlande)  
et la Bulgarie.

En tout cas j’espère te voir t’attaquer au moins une fois à la Panamerica dans les prochains mois 🙂

En génération d’images, la calandre/phares de la Panam est typiquement le genre de chose qui dépasse totalement l’entendement de ce logiciel qui va donc nous en restituer des interprétations très fantaisistes, je crains le pire.

Je tenterai au moins un clin d’oeil 😉.

Wunderlich : Pari réussi pour la Panamerica !

Après l’interview de Julien de SW-Motech, je vous propose celle de Herbert Schwarz de Wunderlich qui est responsable du développement de produits pour la Panamerica. Vous aviez d’ailleurs pu découvrir son portrait sur notre blog il y a quelques mois

Herbert Schwarz

Bonjour Herbert, 2022 était pour toi un sacré pari car jusqu’à maintenant Wunderlich était reconnu comme l’un des tous premiers équipementiers pour BMW et tu as eu la responsabilité de développer celui de Harley-Davidson avec la Panamerica.

Peux-tu nous dire comment tu as vécu cette année, les points forts, les réussites, les succès et si Wunderlich continuera son développement dans ce secteur en 2023?

Bonjour Vincent,
Tout d’abord, merci beaucoup d’avoir accepté de faire cette ITW avec moi.
2022 a été pour nous, chez Wunderlich, le début d’un nouveau monde, loin de BMW. La décision de faire cela n’a pas été facile, mais maintenant, après un an, je peux dire que c’était exactement la bonne décision.

Nos produits pour la PanAmerica ont été très bien accueillis et nous avons eu beaucoup de nouveaux clients que nous n’aurions pas pu atteindre autrement et ce qui me fait particulièrement plaisir, c’est que les pilotes de Harley PanAmerica sont des gens vraiment cools.


Plus nous parcourons de kilomètres, plus nous avons de nouvelles idées, qui se traduiront par de nouveaux produits en 2023.

Nous profitons en outre de l’expérience, notamment de ce groupe Panamerica France H-D, et pouvons ainsi voir ce qui est vraiment nécessaire.

Tu as beaucoup roulé avec la Panamerica en solo et en duo peux-tu nous dire ce que tu as aimé et ce que tu as voulu changer pour améliorer la performance ou le confort ?

L’année dernière, j’ai parcouru plus de 10000 kilomètres au guidon de la PanAmerica et j’ai pu directement intégrer mes expériences dans nos produits. Le confort d’assise et un meilleur pare-brise étaient particulièrement importants pour moi. Ces pièces se sont d’ailleurs très bien vendues.
La plupart du temps, j’étais sur la route avec ma femme et nous aimons tous les deux cette moto qui est une moto d’aventure adaptée aux longs voyages.

Quels sont les produits que vous avez pu développer grâce à cette expérience ?

Nous aimerions beaucoup développer une nouvelle béquille latérale ingénieuse, car la pièce de série n’est vraiment pas un chef-d’œuvre de Harley.

Mais malheureusement, la conception de cette pièce sur la moto sont très contraignantes et nous n’avons pas encore trouvé de solution nettement meilleure.

Nous avons déjà apporté deux modifications à la béquille latérale qui atténuent les problèmes, mais nous voulons encore y travailler pour la rendre facile et sure.

Un produit très utile, qui vient de l’expérience et qui se vend bien, est la poignée supplémentaire pour soulever la moto sur la béquille centrale.

Une Harley reste rarement d’origine, est ce que les propriétaires de la Panamerica ont aussi le désir de personnaliser, d’améliorer leur moto avec des accessoires ? Lesquels ont le plus de succès chez Wunderlich ?

Pour les PanAmericas aussi, je constate que chaque propriétaire souhaite avoir sa moto individuelle, ce qui fait que nous vendons très bien tous nos accessoires, et même beaucoup mieux que ce que nous avions prévu.

Au début des livraisons de la nouvelle PanAmerica, il y avait beaucoup de fabricants d’accessoires qui s’intéressaient à la moto, mais beaucoup de ces fabricants ont disparu du marché.

Vous aviez équipé deux motos, l’une pour un usage à dominante route et l’autre plus typée off-road, peux -tu nous dire quelle tendance a le plus de succès ?

Souvent, on ne peut pas dire exactement pour quel client quelles pièces sont vendues. Il arrive souvent que l’on mélange les pièces pour obtenir une moto entièrement personnalisée.

Vous avez une vaste gamme d’équipements pour le motard, Est-il envisagé en 2023 une ligne inspirée par la Panamerica comme votre tee-shirt par exemple?

Nous allons ajouter quelques produits supplémentaires au cours de l’année. Je ne peux pas encore dire ce que nous allons proposer.

En 2022 on s’est croisé à l’Alpes festival à Barcelonette, tu peux déjà nous donner un calendrier des événements où l’on pourra vous voir ?

Nous serons présents au salon de Lyon et bien sûr à nouveau à Barcelonnette.
Je me réjouis de chaque visiteur et de chaque discussion.

Merci Herbert pour tes réponses franches et très instructives. Au plaisir de se rencontrer de nouveau Herberth en France, en Espagne ou en Allemagne !

Et bien sûr, tous les pilotes PanAmerica sont toujours invités à venir nous rendre visite à Grafschaft-Ringen, en bordure de l’Eifel.
Nous en serions particulièrement heureux et si vous me demandez, j’ai toujours une oreille attentive et un café.

Découvrez le catalogue des pièces Wunderlich pour la Panamerica

Interview de julien Potier pour SW-Motech

2022 s‘approche de sa fin et il est toujours intéressant d’en tirer un bilan. Aussi nous avons demandé au représentant de SW-Motech  : Julien Potier, un entretien.


J’aime bien cette marque que je connais depuis plus de 5 ans et j’ai adopté leur sacoche de selle pour tous mes roadtrips ainsi que pas mal d’autres accessoires comme sacoches latérales ou différentes protections ( http://broaam.fr/test-de-la-sacoche-de-selle-pro-travelbag-de-sw-motech/ )

Bonjour Julien, merci pour ta disponibilité et pour rentrer dans le vif du sujet. Comment pourrais-tu résumer ton sentiment sur l’activité de SW Motech pour la France du point de vue des ventes, de la croissance, de l’attractivité de la marque ? Encourageante ? Résistante ? Conquérante ?

Bonjour Vincent, merci pour cette invitation, elle nous fait d’autant plus plaisir que Harley France nous prête une Pan America pour nos activités 2023. C’est donc l´occasion d’aller encore plus loin dans l’aventure.

2022 nous a permis de renouer avec le salon du 2 roues à Lyon, l’Alpes Aventure Moto festival, les Open House au siège en Allemagne, et c’est donc pour nous les meilleures conditions pour être au contact de nos (futurs) clients, et cela s’est bien entendu ressenti sur nos ventes. Les problématiques d’approvisionnement sont derrière nous et aujourd´hui le focus est sur les innovations produits et l’équipement des modèles présenté à l’EICMA en Novembre. Le marché est dynamique et nous en profitons !


De quoi êtes-vous le plus fier en 2022 en termes d’innovation, nouveaux produits ?

La gamme WP (waterproof) est un succès auprès des utilisateurs, que ce soit les sacoches de réservoir avec anneau PRO ou les sacoches latérales SYSBAG. La gamme va encore s’étoffer dans les mois à venir. A titre perso j’ai un coup de coeur pour le sac à dos PRO Cosmo qui me sert la semaine pour transporter mon ordi et le weekend pour les sorties motos.

sacoche de selle sw-motech


Comment perçois –tu l’évolution du marché et as-tu identifié des changements dans les attentes des clients vis-à-vis de la marque ? De plus en plus de off-road ? 

Le marché moto historique français est à dominante « Roadsters » et le reste encore, nous avons énormément de solutions pour voyager avec ce type de machine, sans oublier la panoplie de protection. Le off-road est dans l’air du temps, nos clients attendent des produits légers et solides pour se rassurer s’il quittent le bitume pour profiter d’un chemin. La Pan America de l’équipe SW France a été équipée dans cette optique.


Quels sont les accessoires en 2022 qui ont le plus de succès ? C’est en accord avec les années précédentes ou est-ce une évolution du marché ?

Pas de révolution, car les produits sont  éprouvés et ultra pratiques : Le duo gagnant c’est sacoches cavalières Blaze et sacoche de réservoir Pro Daypack. Click et hop en route, une fois que tu as goûté à l’anneau PRO c’est adopté.

sacoche de réservoir

La bagagerie Aluminium est un peu en retrait, ce sont des équipement onéreux mais durables, nos clients changent juste les support s’ils changent de moto.

Une Harley reste rarement d’origine, est ce que les propriétaires de la Panamerica ont aussi le désir de personnaliser, d’améliorer leur moto avec des accessoires ? Lesquels ont le plus de succès chez SW-Motech ?

L’extension de pied de béquille est incontournable, suivi par le sélecteur réglable et l’extension de pédale de frein. Sabot, crashbar et désormais protège-mains avec arceau en aluminium s’adressent en priorité à ceux qui s’échappent du bitume.

protège-main renforcé


Chez SW-Motech vous proposez des polos mais toujours pas d’équipements pour le motard, type blousons ou autres, c’est envisagé en 2023 ou ce n’est définitivement pas votre coeur de métier ?

Chez nous c’est ambiance soudure & usinage, notre expertise est là et nous ne souhaitons pas nous disperser.


Enfin Julien, quels sont les projets qui te font vibrer pour 2023 ?

Un (gros) indice sur nos ambitions : King of Baggers


Sur quoi vas -tu rouler en 2023 et tu as le droit de me dire autre chose qu’une harley 🙂

J’espère avoir la chance d’en tester plein ! La Desert X prêtée par Ducati Bordeaux m’a bien plus, son look est terrible mais je veux rapidement essayer le moteur de la nouvelle Hornet/Transalp.

Nous allons utiliser la Pan America sur les randonnées de notre partenaire Cocoricorando, donc je roulerais sûrement de temps en temps en Harley.


Merci Julien pour nous avoir accordé cet entretien et on te souhaite de très belles fêtes de fin d’année.


Merci, à vous aussi.

Amicalement https://sw-motech.com/fr/

Casque Schuberth E1 test de 10 000 km sur 1 an

Ah c’est pas un test d’un week-end que je vous propose (je l’avais fait en avril et sans poisson : http://broaam.fr/essai-du-casque-schuberth-e1/) mais un essai sur la longue durée et dans de multiples situations pour vous permettre de vous faire un avis sur le casque schuberth E1.

Ce test il tombe à pic quand on sait que Schuberth vient justement d’annoncer son remplaçant le E2 et nous verrons en conclusion les différences au moins sur le papier entre les deux ainsi que mes suggestions.

Schuberth E1



Le E1 est magnifique je trouve avec sa peinture personnalisée et il reflète une belle qualité d’assemblage et de matériau et les points que je mettais en avant dans mon premier billet sont toujours d’actualité :

Le casque a parfaitement résisté au temps et ses points forts n’ont pas faiblis :

– Très bonne vision
-Ecran solaire très pratique et efficace
-Pinlock au top, pas de buée durant ces milliers de kilomètres
– Modularité très bonne avec la casquette qui s’enlève et la possibilité de pouvoir faire ses manœuvres casque ouvert
– Très bon maintien
– Facilité pour ouvrir le casque et même le fermer/verrouiller en roulant

Les points d’améliorations sont aussi les mêmes avec une insonorisation moyenne qui sur les grands trajets ne vous dispensera pas des bouchons d’oreille.

J’ai installé le Packtalk bold de Cardo sans problème et sans gêne (euh en fait Sasie enter 😉 mais parfois j’aimerai un peu plus de volume pour être totalement immergé dans la musique sur autoroute et JBL ou pas il en manque un tout petit peu pour couvrir les bruits à 140 kmh compteur. En revanche les appels téléphoniques sont très clairs.

Un autre point surtout comme le signalait Bruno ou Bru Des sur sa chaîne Youtube c’est le poids d’un casque pour se lancer sur les pistes Quand on veut partir en off-road et il est vrai qu’avec 1k 700 le E1 n’est pas un casque léger.

Cet été lors du stage de tout-terrain dans le bordelais avec toutes les manœuvres à basse vitesse aucun doute qu’un casque enduro de 1 kg m’aurait mieux convenu.

Mais si la polyvalence du E1 ne lui permet ni d’être le meilleur casque sur la route, ni en tout-terrain il lui permet en revanche  de bien s’en sortir PARTOUT !

J’ai fait des journées de 10 heures et près de 900 km avec ce casque sans devoir prendre RDV chez l’ostéopathe, j’ai apprécié de rouler sur les chemins roulants avec en me sentant bien protégé.

Comme vous le verrez le E2 propose une ventilation encore plus efficace pour s’adapter aux conditions plus éprouvantes du tout terrain.

Le point de vigilance sur ce casque reste les points de compression à la mâchoire et au front que j’ai personnellement ressenti quelques heures avant que les mousses du casque ne s’adaptent parfaitement mais suivant votre forme de visage cela peut poser problème donc ESSAYEZ le avant de l’ ACHETER !

Alors quid du choix avec son successeur le E2 ?


Apparemment ils ont amélioré les aérations du menton et haut du casque déjà présente sur le E1 et répondu à ma mise en garde sur votre tête si vous ressemblez à un Cro-Magnon ou Neandertal avec leur : SCHUBERTH INDIVIDUAL PROGRAM: LE CONCEPT DE COIFFE PERSONNALISABLE comme ça plus d’hésitations entre deux tailles.

Ils ont encore amélioré la sécurité passive du casque et surtout il est désormais homologué même casque ouvert ce qui n’était pas le cas du E1.

La ventilation déjà bonne est nettement améliorée avec un nouveau design et élément de ventilation supplémentaire à l’arrière du casque. A vérifier en test réel mais ça à l’air top.

Ventilation du E2



Le système audio est incroyablement discret mais il vous faudra rajouter le prix du module SC2 soit 300 € le prix des intercom haut de gamme de chez Cardo ou Sena

Le poids en revanche n’a pas vraiment fait de progrès et se situe aux alentours de 1k 800.



Conclusion :

Je recommande chaleureusement le E1 qui vient de baisser de 30% chez pas mal de revendeurs en ligne et se trouve aux alentours de 450 € . Si vous voulez bénéficier des améliorations de son successeur comptez 300 € de plus pour le E2 suivant la couleur avec une palette bien plus importante que pour le E1.


Découvrez le E2



Découvrez l’ITW du boss France de schuberth : https://broaam.fr/decouvrez-les-casques-schuberth-avec-une-interview-de-son-dg-france-rodolphe-marquet/

La poignée magique de Wunderlich

Dans le royaume enchanté des accessoiristes motos, Wunderlich vient de sortir pour les poireaux une poignée magique !

Ils n’ont pas encore réussis la télé-transportation mais presque….mais si Monsieur et comment me direz-vous ? En te permettant de lever 240 kg sur la béquille centrale sans demander de l’aide à tes potes et passer ainsi de nouveau pour un blaireau.

Je n’ai jamais eu de bécanes avec une béquille centrale et l’objet m’a paru suspect dès le premier déploiement et la technique obscure.

J’ai tenté 100 fois de monter tout le corps sur ce bout de ferrailles , tirer, pousser, me retrouver en équilibre puis retomber comme un tacaud jeté la gueule ouverte sur le bateau de pêche.

J’avais donc opté pour la musculation de la jambe droite, me lester avec des haltères ou clairement abandonner.

C’est là que la lumière est arrivée, je l’ai vue !

Poignée de Levage Wunderlich
Poignée de Levage Wunderlich


En parcourant les stands lors de l‘ Alpes Aventure Moto festival j’arrive à celui de Wunderlich avec de belles prépas de Pan America que l’on découvre avec l’oeil expert de Herbert Schwarz, patron de la branche Adventure et qui a testé cette moto plusieurs milliers de kilomètres.

A un moment avec le copain Norbert on voit cette barre sur le côté gauche de la moto et on se demande bien à quoi ça sert.

Démonstration du boss Herbert sous le regard émerveille des deux lascars qui ont besoin d’un lève grue pour utiliser cette fameuse béquille.

Norbert a été plus rapide que moi dans la commande mais enfin on parvient seul à dresser fièrement notre Pan america sur ses ergots sans se faire une déchirure du mollet ou se ridiculiser.

Vous pourriez me dire OK mais à quoi ça sert ? Bien pour moi deux choses :

1/ Garer la moto en prenant moins de place dans le garage ce qui permet de sortir ma voiture plus facilement

2/ Pouvoir entretenir sa chaîne, nettoyer et graisser les doigts dans le nez (non n’essaie pas c’est une expression)

J’ai réussi dès le premier coup cette manœuvre que mes potes comme Gabriel et Pierrot réussissait avec une facilité déconcertante et arrivé at home, idem pour enfin avoir la bécane bien rangé et accessible.

Essai vidéo
Merci à Eric mon poto, Mister cool, pour le montage 🙂

Je vous mets les références : Poignée de Levage
Numéro d´article 90324-002
Prix: 79,90 €